Earthing

L’autre jour je montrais des photos de voyage a une amie et elle a remarqué (à juste titre) que dans chaque album il y avait des photos de mes pieds…

Je ne sais pas si c’est la même chose pour toi mais lorsque je voyage et que du sable se présente à ma vue je ne peux m’empêcher d’enlever mes chaussures (quelque soit la saison), de mettre les pieds dans le sable et d’immortaliser l’instant.

Oui, oui, j’ai donc une collection de photos de pieds …

Depuis petite j’adore me balader pieds nus et particulièrement dans le sable. Peut-être parce que j’ai grandi au bord de la mer.
Toujours est-il que j’ai récemment découvert le concept de « grounding » ou aussi appelé « earthing ». On pourrait appeler cela ancrage en français.

J’ai donc appris que se balader pieds nus n’était pas seulement agréable et calmant mais que cela avait des effets positifs sur l’organisme!

En effet, en se promenant pieds nus, en ayant un contact direct avec le sol, on se connecte électriquement à la terre. La plante de nos pieds regorge de terminaisons nerveuses qui permettent les échanges énergétiques avec la terre. La terre est un réservoir chargé d’électrons négatifs et en se connectant à la terre on peut équilibrer les cellules corporelles qui sont chargées positivement.

Avec nos modes de vie modernes, nos chaussures et nos semelles synthétiques on perd la connection avec la terre la nuit et le jour, ce qui peut entrainer des déséquilibres sur le long terme. De nombreuses études ont été menées sur le sujet et démontrent qu’une connection régulière à la terre réduit notamment les inflammations et les douleurs chroniques, améliore le système immunitaire, le sommeil et la digestion. 

Dans le yoga et dans différentes pratiques sportives on pratique pieds nus. 
Simple coincidence? 
Je ne pense pas… pieds nus on ressent davantage la connection au sol, l’ancrage est plus présent et l’équilibre est facilité.

Alors prêt.e à tenter l’expérience?

Si tu n’as pas encore vu le documentaire sur cette pratique, je te le recommande vivement:

Et toi qu’est ce que tu en penses?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *