Générosité

Chacun.e a ses petits rituels, pour ma part chaque dimanche soir je prends un moment pour faire le point et pour planifier ma semaine à venir. Je définis les tâches et les objectifs que je souhaite accomplir et je note tout cela dans mon bullet journal. J’adore cocher des cases et voir l’avancement de mes projets, cette technique est donc idéale pour moi!

En complément de cette planification, je définis une intention, une inspiration pour ma semaine, pour rester concentrée sur ma mission et lui donner une direction. Pour ce faire j’utilise le deck Spirit Cats de Nicole Piar.

Je suis loin d’être une experte en tarot et pour être honnête ce qui m’a poussée à acheter ce tarot c’était la qualité et l’esthétisme des illustrations. C’est difficile pour moi de résister à des chats… surtout quand ils sont aussi élégants!

J’utilise en général mon tarot après une méditation, j’étale les cartes sur le sol, je ferme les yeux, je me connecte à ma respiration, je tire une carte au hasard et j’en fait une intention.

J’aime beaucoup l’idée de définir une intention. Que ce soit une phrase, un mot ou une expression; que je l’utilise tout au long de ma semaine, ma journée ou durant pratique de yoga cela me permet de centrer mon esprit et de le ramener vers quelque chose de positif lorsque je sens qu’il part à la dérive.

Cette semaine, mon chat était Saphire, la générosité.

Ce terme a particulièrement résonné pour moi car il y a quelques temps j’étais en formation et j’ai entendu pour la énième fois “tu es vraiment trop gentille toi”. Cette phrase je l’ai entendu tellement de fois et je l’ai retournée dans tous les sens dans ma tête… (merci l’introversion!). Souvent je me dis que oui j’ai tendance à être “trop gentille” et à vouloir aider et faire plaisir aux autres mais cette carte m’a rappelé que la générosité nous connecte à quelque chose de plus grand que nous et que non ce n’est pas un défaut d’être “trop gentille”.

Ce sentiment a été renforcé par cet extrait de livre que j’ai lu récemment et que j’ai adoré. Ça s’appelle le Chat du dalaï-lama, c’est encore une histoire de chat mais c’est (surtout) une manière accessible de découvrir et d’appréhender la philosophie bouddhiste.

Chaque fois que nous faisons quelque chose de bien pour quelqu’un d’autre, même si c’est une chose courant à laquelle on peut s’attendre, nous pouvons le faire avec cet état d’esprit: “Par cet acte d’amour, en rendant les autres heureux, puisse-je atteindre l’illumination afin de libérer tous les être vivants”. Chaque fois que nous pratiquons la générosité, qu’il s’agisse de donner à la charité ou de veiller sur un chat, nous pouvons penser la même chose.

Le Chat du dalaï-lama – David Michie

La générosité ce n’est pas simplement offrir sa main, son oreille, son coeur ou sa compréhension à une personne qui en a besoin. La générosité c’est également être généreux avec soi-même, c’est pouvoir s’offrir du temps et de l’amour lorsqu’on en a besoin.

La générosité c’est savoir donner et c’est savoir recevoir dans les moments plus difficiles, lorsque l’on se sent challengé, en déséquilibre, coincé ou tout simplement en manque de chance.

La générosité c’est parfois savoir mettre son égo de côté pour faire du bien autour de nous, c’est agir de manière désintéressée pour le bien d’autrui, c’est donner sans ne rien attendre en retour à l’autre et à soi-même.

Et pour vous c’est quoi la générosité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *