Yoga Nidra pour une relaxation profonde

A la fontrière entre le sommeil et l’état de veille, la pratique du Yoga Nidra permet une relaxation physique, mentale et émotionnelle profonde.

En se concentrant et en visualisant les différentes parties du corps nous pouvons atteindre une détente totale.


Voir la vidéo sur YouTube.

Ecouter l’audio sur Insight Timer.


Sens-toi libre d’écouter les audio que je te propose, de lire le texte ou de t’enregistrer et de t’écouter.

Bienvenue à cette pratique de Yoga Nidra. Cet espace entre le sommeil et l’état de veille. Veille à rester éveillée pendant cette pratique afin de pouvoir en retirer tous les bénéfices.

Préparation

Installe toi dans un endroit calme et chaud. Allonge toi sur le dos dans la position la plus confortable possible. Tes bras sont tendus de part et d’autre de ton corps. Ta poitrine est dégagée, ouverte vers le ciel. Tes paumes de mains sont tournées vers le haut. Les doigts sont décontractés et légèrement repliés vers l’intérieur des paumes.

Tes jambes sont écartées de la largeur de hanches voire un peu plus si c’est confortable pour toi. Ta tête et tes pieds sont alignés.

Une fois que tu as trouvé la position la plus confortable pour toi, vois si tu peux te relâcher 5 ou 10 % de plus. En déplaçant une omoplate, une hanche, peut être en ajustant un genou.

Quand tu te sentiras prête tu pourras fermer doucement les yeux. Respirer naturellement par le nez.

Pratique

Amène ton attention sur ton pouce droit …. ton index droit … ton majeur droit … ton annulaire droit … ton auriculaire droit … la paume de ta main droite … le dessus de ta main droite … ton poignet droit … ton avant bras droit … ton coude droit … ton bras droit … ton épaule droite … ton aisselle droite … ton flanc droit … ta hanche droite … ta cuisse droite … l’arrière de ton genou droit … ton genou droit … ton tibia droit … ton mollet droit …  ta cheville droite … ton talon droit … la plante de ton pied droit … ton coup de pied droit … ton gros orteil droit … ton deuxième orteil droit … ton troisième orteil droit … ton quatrième orteil droit … ton petit orteil droit. 

Concentre toi à présent sur la partie gauche de ton corps … le pouce gauche … l’index gauche … le majeur gauche … l’annulaire gauche … l’auriculaire gauche … la paume de la main gauche … le dessus de la main gauche … le poignet gauche … l’avant bras gauche … le coude gauche … le bras gauche … l’épaule gauche … l’aisselle gauche … le flanc gauche … la hanche gauche … la cuisse gauche … l’arrière du genou gauche … le genou gauche … le tibia gauche … le mollet gauche … la cheville gauche … le talon gauche … la plante du pied gauche … le coup de pied gauche … le gros orteil gauche … le deuxième orteil gauche … le troisième orteil gauche … le quatrième orteil gauche … le petit orteil gauche.

Concentre toi à présent sur ton dos … ton omoplate droite … ton omoplate gauche … ta fesse droite … ta fesse gauche … ta colonne vertébrale … ton dos dans son ensemble.

Amène à présent ton attention sur le sommet du crâne … le front …  les tempes … le sourcil droit … le sourcil gauche …  l’espace entre les deux sourcils … la paupière droite … la paupière gauche … l’oeil droit … l’oeil gauche … l’oreille droite … l’oreille gauche … la joue droite … la joue gauche … le menton … la gorge … le côté droit de la poitrine … le côté gauche de la poitrine … le sternum … le nombril … l’abdomen. 

Concentre toi à présent sur la jambe droite … la jambe gauche … les deux jambes ensemble … le bras droit … le bras gauche … les deux bras ensemble … le dos … les fesses … la colonne vertébrale … les omoplates … le devant du corps … l’abdomen … la poitrine … l’avant et l’arrière du corps … la tête … tout le corps.

Cloture

Avec calme et conscience tu vas pouvoir commencer à allonger chaque inspiration et allonger chaque expiration.  Remarques comme cet allongement t’apporte calme et sérénité, comme il te ramène peu à peu vers l’instant présent et vers ce corps physique.

Reprends conscience de ce corps, peut être en sentant le poids des vêtements ou d’une couverture sur toi. Peut-être en prenant conscience des odeurs, de l’atmosphère autour de toi. Peut-être que tu souhaites avaler ta salive et noter les goûts. Et peu à peu ramènes ton attention vers ce corps physique, en bougeant les orteils ou les doigts.  Peut-être en faisant des cercles avec les poignets ou les chevilles. Si tu en ressens le besoin tu peux bailler ou venir t’étirer.

Puis tu pourras ramener les genoux vers la poitrine. Et enfin basculer d’un côté ou de l’autre du tapis ou de ton lit. Prendre appui sur tes mains et venir te rasseoir et enfin ouvrir les yeux dans un souffle qui sera bon pour toi.

Tu es ici et maintenant.

Photo de Elina Fairytale provenant de Pexels

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top