Asana focus: Utthita Trikonasana

Etymologie: Utthita = étendu / Tri= trois / Kona = angle

La posture du triangle

J’aime beaucoup cette posture du triangle, je sens vraiment mon corps s’étirer dans son ensemble et venir créer de l’espace. Et les jours ou je suis plus raide je le sens d’autant plus! La cage thoracique s’ouvre, les jambes et le centre sont engagés et l’énergie circule dans le corps.

Entrer dans la posture:

  1. Depuis une position debout, fais un pas derrière toi (environ une jambe de distance) et pivote vers l’arrière du tapis en amenant les deux bras parallèles au sol. Viens chercher le plus loin possible comme si ton buste était tiré par la main avant, les jambes restent fixes. 
  1. Lorsque tu as atteint le point de blocage au niveau des hanches, sur l’expiration pivote pour venir attraper le gros orteil avec le majeur et l’index. Regarde vers le ciel et comme Sonja, avec qui j’ai découvert le Yoga, dit toujours « Think about someone you love and send them love ». 

Si tu en as besoin, ajuste toi pour répartir le poids du corps entre les deux jambes et garder tes mollets actifs pour éviter l’hypertension du genou.

Un des challenges de cette posture est de garder une longue colonne vertébrale, de l’allonger depuis le sacrum jusqu’à la tête. La tentation est grande d’arrondir le dos pour venir attraper l’orteil et satisfaire son égo … mais … tant qu’on arrive pas à garder le haut du corps aligné avec la jambe avant mieux vaut utiliser un bloc ou déposer la main sur le tibia (sans prendre appui dessus).  

Nature : YANG

Dristhi : Main (Hastagrai)

Cible physique: ouverture des hanches, étirement latéral 

Modifications || Variations:

  • Dépose ta main sur la cuisse, le tibia ou un bloc (une boite à chaussures ça va bien aussi )
  • Plie le genou avant 
  • Garde l’autre main sur la hanche si tu sens des tensions dans les épaules
  • Regarde ton gros orteil si tu n’est pas à l’aise en regardant vers le ciel 

Note bien que chaque corps est différent et qu’il n’y a pas de posture parfaite. Le challenge est de trouver l’alignement qui te convient le mieux, comme le disait Patanjali « L’asana est une posture stable mais également agréable et confortable ». La douleur ne fait pas partie du processus, l’inconfort est quant à lui acceptable, si tu as des doutes consultes ton thérapeute ou pose moi la question.

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top