Asana focus: Supta Padangusthasana A

Etymologie: Supta = dormir, allonger / Pada = pied / Angustha = gos orteil

Posture du gros orteil allongé

Idéale pour renforcer le centre et améliorer la souplesse de l’arrière des jambes, cette posture stimule le muladhara chakra (chakra racine à la base du coccyx) et permet de s’ancrer. 

Entrer dans la posture:

La version que je te propose vient de l’Ashtanga, tu peux aussi réaliser une version plus passive en gardant le dos au sol. 

1. Allonge toi sur le dos. Plie la jambe droite, amène la vers toi pour attraper le gros orteil avec le majeur et l’index (peace fingers) et tends la jambe vers le ciel. Maintiens ta jambe gauche au sol en déposant la main gauche sur la hanche (ou le haut de la cuisse) gauche. 

2. Sur l’expiration soulève le buste vers la jambe en décollant la tête du sol. N’oublie pas d’engager ta ceinture abdominale et ton périnée et de garder la jambe qui est au sol engagée (pied flex).

Le fait de soulever le buste et la tête encourage l’engagement la ceinture abdominale et des bandhas (points de blocages énergiques qui permettent de réguler la circulation de prana – énergie vitale – dans l’organisme). Plusieurs actions sont mises en jeu dans cette posture, le buste et la tête se soulèvent tandis que la jambe est ramenée vers le haut du corps ce qui rend la posture assez intense.

🌬 N’oublie pas de respirer! Si tu sens une restriction c’est que tu es allé.e trop loin, la ceinture abdominale est engagée mais doit laisser suffisamment d’espace pour respirer.

Nature : YANG

Dristhi : Orteils (Padhayoragrai)

Cible physique: étirement arrière des jambes, renforcement quadriceps (avant de la cuisse) et de la ceinture abdominale 

Modifications || Variations: 

  • Garde le genou plié
  • Attrape le mollet au lieu du pied 
  • Utilise une sangle (autour de la partie charnue du pied sous les orteils)
  • Garde le dos au sol

Note bien que chaque corps est différent et qu’il n’y a pas de posture parfaite. Le challenge est de trouver l’alignement qui te convient le mieux, comme le disait Patanjali « L’asana est une posture stable mais également agréable et confortable ». La douleur ne fait pas partie du processus, l’inconfort est quant à lui acceptable, si tu as des doutes consultes ton thérapeute ou pose moi la question.

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top