| |

La marche consciente seule en nature

Temps de lecture : 4 minutes

On sous estime souvent le pouvoir de la nature sur notre organisme. Pourtant la littérature actuelle soutient les avantages non négligeables pour la santé de l’exposition à la nature sur les êtres humains.

La nature est remplie de stimuli qui permettent à nos cinq sens d’entrer en éveil de manière douce. Cela aiguise notre esprit et canalise notre capacité attention pour qu’elle se régénère. En ville, elle est bien trop souvent happée par des stimuli constants. Le bruit des véhicules et des gens, les enseignes lumineuses, les odeurs de gaz d’échappement et de nourriture des restaurants …

La recherche montre également que l’anxiété et le stress peuvent être réduits en marchant, en s’asseyant, en randonnant ou simplement en s’allongeant dans la foret. Ceci étant du à respiration des phytoncides, ces composés organiques volatils antimicrobiens émis dans l’air par les arbres et les plantes herbacées.

C’est la raison principale de la tendance actuelle des bains de forêt Shinrin Yoku, très populaires au Japon.

L’exposition à la nature continue de faire l’objet de recherches dans le monde entier. Peut être qu’un jour la promotion de la santé passera par la thérapie par la nature…. ce serait une belle trouvaille.

En attentant preuve scientifique ou non, les balades dans la nature ça fait du bien alors pourquoi s’en priver?

Pourquoi faire ça toute seule?

Il y a de nombreuses raisons à faire des choses seule. Une raison importante pour moi c’est de faire le point avec soi-même et d’amener de la clarté dans mes idées. En coupant le brouhaha extérieur, ça me permet de me concentrer à l’intérieur et d’être pleinement présente dans le moment.

Et puis c’est aussi tout simplement pour ….

  • pouvoir me centrer sur mes sensations et ne pas être distraite par d’autres.
  • pouvoir m’arrêter quand j’en ai envie.
  • pouvoir prendre des photos quand et si je le souhaite.
  • pouvoir avancer à mon rythme.
  • pouvoir spotter les coeurs sur le chemin.
  • ne pas avoir à penser à l’autre.
  • faire demi-tour si ça ne me convient plus.
  • faire du journaling
  • m’arrêter spontanément faire pipi sans devoir avertir l’autre

Pourquoi faire ça de manière consciente?

Ca veut dire quoi marcher de manière consciente?

Ca veut tout simplement dire être entièrement concentrée sur ses pas et sa marche. Parfois on appelle cela de la méditation en marchant. La marche consciente est en effet une forme de méditation, car le but du jeu est de rester concentrée exclusivement sur notre marche et donc de rendre notre esprit Ekāgra – c’est à dire entièrement concentré sur un seul point.

Il va sans dire que pour cela il faut mettre ton téléphone en mode avion, mettre les écouteurs dans la poche et profiter du silence extérieur pour en amener un peu à l’intérieur.

Marche à ton rythme, pas besoin non plus de ralentir à l’extrême si tu as une bonne foulée, et observe tes sensations. Prends ta météo intérieure au début et à la fin de ta sortie et positionne-toi comme un observateur externe. Prends conscience des sons autour de toi, des odeurs, des sensations sur ta peau et dans tes membres lorsque tu te déplaces. Est-ce que tu sens du chaud ou du froid? Est-ce que les rayons du soleils changent tes perceptions? Est-ce que les sensations sont les même dans les bras, les doigts, les orteils , le dos , la nuque? Est-ce que tu te sens bien ou est-ce que tu es mal à l’aise? Et dans ta tête comment ca se passe? Beaucoup de fluctuations? Peu de pensées? Des émotions apaisées? Des choses qui auraient besoin de sortir?

Observe sans jugement, il n’y a pas de mauvaises réponse quand on observe nos sensations.

Et surtout profite! Pas de pression c’est un moment pour toi pas une énième chose sur ta liste de tâches!

Si tu as déjà l’habitude de t’offrir des balades en nature, pourquoi ne pas t’offrir le luxe de le faire pieds nus?

En effet, en se promenant pieds nus, en ayant un contact direct avec le sol, on se connecte électriquement à la terre. La plante de nos pieds regorge de terminaisons nerveuses qui permettent les échanges énergétiques avec la terre. La terre est un réservoir chargé d’électrons négatifs et en se connectant à la terre on peut équilibrer les cellules corporelles qui sont chargées positivement.

Avec nos modes de vie modernes, nos chaussures et nos semelles synthétiques on perd la connection avec la terre la nuit et le jour, ce qui peut entrainer des déséquilibres sur le long terme. De nombreuses études ont été menées sur le sujet et démontrent qu’une connection régulière à la terre réduit notamment les inflammations et les douleurs chroniques, améliore le système immunitaire, le sommeil et la digestion.

Dans le yoga et dans différentes pratiques sportives on pratique pieds nus.

Simple coincidence?

Je ne pense pas… pieds nus on ressent davantage la connection au sol, l’ancrage est plus présent et l’équilibre est facilité. D’ailleurs pour ce qui concerne la partie équilibre et posture je t’invite à tester les chaussures à effet pieds nus. Tes orteils te remercieront! Personnellement je suis une grande fan de mes Vivo Barefoot autant pour l’entrainement que pour la vie quotidienne.


Sources

  • Hansen MM, Jones R, Tocchini K. Shinrin-Yoku (Forest Bathing) and Nature Therapy: A State-of- the-Art Review. Int J Environ Res Public Health. 2017 Jul 28;14(8):851. doi: 10.3390/ijerph14080851. PMID: 28788101; PMCID: PMC5580555.
  • Hansen MM. Rx: Walk in the Forest: Shinrin’Yoku’s Holistic Healing Effects. J Altern Complement Med. 2018 Aug;24(8):745-747. doi: 10.1089/acm.2018.0173. Epub 2018 Jul 23. PMID: 30036079.
  • Berman MG, Jonides J, Kaplan S. The cognitive benefits of interacting with nature. Psychol Sci. 2008 Dec;19(12):1207-12. doi: 10.1111/j.1467-9280.2008.02225.x. PMID: 19121124.
  • https://www.groundology.co.uk/earthing-scientific-research

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *